Rose THISSE-DEROUETTE—Bibliographie

Mme Rose Derouette (20/07/1902—16/09/1989), fille d'Armand Derouette, compositeur d'opérettes (Brigadier, vous avez raison), [vraisemblablement(*) épouse de Jacques Thisse, préhistorien], Prix de Rome, a enseigné au Conservatoire Royal et à l'École Normale communale de la ville de Liège. Elle a apporté à l'ethnomusicologie en Wallonie quelques-unes de ses pages les plus pertinentes grâce à son talent de musicienne et à son esprit d'à-propos qui l'a, à de nombreuses reprises, mise sur la trace de répertoires intéressants, et à son esprit d'analyse et de synthèse dont les fruits sont vingt-cinq articles, ainsi que trois livres sur l'enseignement musical et sur les ménétriers ardennais auxquels est venue s'ajouter une collection de danses.

Dans les articles, nous énumérons les chansons avec mélodies dont un grand intérêt est de livrer les transcriptions —voir le n° 9 ci-dessous, p. 123— que Thisse-Derouette a réalisées pour quelques-unes des chansons collectées dans le cadre de l'INR (± 1954, principalement) par Paul Collaer (1891-1999) et qu'on ne trouve quasi que là. Ses autres informateurs sont principalement Sylvie Bourbon-Thomas, habitant à Lafosse [Manhay], née en 1898, chantant les mélodies d'après le cahier de chansons de sa mère, Virginie Thomas, née en 1875 à Odeigne [Manhay] —ce cahier ne devait certainement contenir que les paroles— ainsi que Gaston Gérard-Willems, né à Moulin-du-Ruy en 1904, « adjudant de gendarmerie retraité, [qui] a, par des souvenirs de famille [dont des cahiers de chansons] et grâce à de nombreux déplacements, recueilli un certain nombre de chansons traditionnelles qu'il a bien voulu communiquer à Mme Thisse. » (cité dans Eugénie, le n°17 ci-dessous, p. 199). Celle-ci fut aidée aussi régulièrement par Camille Gaspard, « échevin de l'instruction publiqueà Wanne (Trois-Ponts) et auteur dramatique » dialectal (cité dans L'ivrogne et l'hypocrite, n° 15 ci-dessous), témoin de référence (confirmant ou non connaître certaines chansons ou apportant des variantes).

Articles :

  1. La vielle depuis mille ans. Communication faite le 26 sept. 1958, Chronique Archéologique du Pays de Liège (CAPL), Tome XLIX, 1958, p. 2 : présentation de l'instrument, description de ses caractéristiques, historique, exécution de quelques morceaux anciens. [Avis, aucune recension.]
  2. Les Amusements de la Bourgeoisie Liégeoise au XVIIIème siècle, La Vie Wallonne, 1958, 16 p., quelques illustrations
  3. Nos vieux joueurs de danse ardennais — rétrospective d'une ancienne profession aujourd'hui disparue : li mèstré, Le Guetteur wallon, 1960, n° 3, 23 p., 8 illustrations
  4. La curieuse odyssée d'une ronde française en Wallonie : La boulangère, art. I, II, III et IV, Bulletin folklorique d'Ile-de-France (Bibliothèque historique de la ville de Paris), XXIVème année, n° 15 et 16, juillet-sept. 1961 et février 1962, 23 p.
    1. Ronde française
    2. Le premier mois d'l'année
    3. Marée Doudoue, manuscrit Houssa
    4. Marèye Goudouye, Hesbaye liégeoise
    5. version d'Andenne sur Meuse
    6. version de Marche-en-Famenne
    7. version de Famenne
    8. version de Couvin (Entre-Sambre-et-Meuse)
    9. version de Bastogne (Ardenne)
    10. Si dj'èsteûs
    11. Volèz-v' vèyî
    12. version d'Ottré
    13. version de Vielsalm
    14. version de Grand-Halleux
    15. version de Malmedy
    16. Li p'tit' Francèsse
    17. La Catacoua
    18. Jardin d'amour
    19. Dj' a stu planter
    20. versions de Marbaix, Thuillies, Ohey, Villers la Ville, Bierwart, Dinant, Opheylissem, Aywaille
    21. Napoléon avec Marie-Louise
    22. version de Bretagne
  5. Grands feux, petits feux et brandons, Éditions du Vieux-Liège, 1962, 3 p.
  6. La chanson des falbalas, pasquêye ardennaise, Annales de l'Institut Archéologique du Luxembourg, t. XCIII, 1962, Éd. Fasbender, Arlon, 22 p.
  7. Survivances de rites anciens dans des chansons enfantines, Le Guetteur wallon, 1962, n° 4, 24 p.
    1. Nous bénissons tous St Grégoire
    2. Madam', madam', j'viens annoncer
    3. La danse des sept pas
    4. Au service de not' Seigneur
    5. Å batèm' de not' Seigneur
    6. Å matin's
    7. I sone li prumî côp, etc.
    8. Kakans lès oûs
    9. La Sainte Catherine était
    10. La Sainte Catherine, Carabim
    11. Ave Maria
    12. C'est le prince d'Orange
    13. Venez St Nicolas
    14. Fructus ventris generosi
  8. Groumote et vèheu — Quêtes de l'Épiphanie, Ardenne et Gaume, 1963, n° 1, Impr. M. Charlier & Fils, Remicourt, 6 p.
    1. Chrétiens avec allégresse
    2. Dji prêye lu monde
  9. Une pasquêye ardennaise — Djèra-Djètrou, Ardenne et Gaume, 1963, n° 3, Impr. M. Charlier & Fils, Remicourt, 9 p.
    1. L'aute djoû, dji pinsa mori d'rîre
  10. Étude sur la chanson montoise « Le Doudou », Mémoires de la Société des Sciences, des Arts et des Lettres du Hainaut, 1965
  11. Deux chansons épiques en Entre Sambre-et-Meuse à Oignies, Le Guetteur wallon, 1964, n° 3 — 1965, n° 1, 12 p.
    1. Germaine de la germaine
    2. Renaud avait si beaux appas
  12. Une chanson populaire — La Vierge et le laboureur, Ardenne et Gaume, 1965, n° 2, Impr. M. Charlier & Fils, Remicourt, 5 p.
    1. L'ange du ciel
  13. Une chanson plaisante en Entre Sambre-et-Meuse : l'Occasion manquée, 1966, n° 2, 23 p.
    1. C'était une jeune fille
    2. En revenant d'la ville, Vive l'amour
    3. Après ma journée finie, Vive l'amour
    4. J'ai fini ma journée, Vive l'amour
  14. Une chanson populaire — La complainte de saint Alexis, Ardenne et Gaume, 1966, n° 2, Impr. M. Charlier & Fils, Remicourt, 6 p.
    1. Fidèles catholiques
  15. L'ivrogne et l'hypocrite, Folklore Stavelot-Malmedy Saint-Vith, t. XXXI, 1967 [Ire partie, la version de Wanne]
  16. Là-haut sur la montagne, Sambre et Meuse, 1967, n° 3 et 4, 16 p. (+ un tableau comparatif inséré entre les p. 4 et 5)
    1. Là-haut sur la montagne, version de Stave
    2. Là-haut sur la montagne, version de St Hubert
    3. Là-haut sur la montagne, version du Vieux Québec
    4. Là-haut sur la montagne, version de Basses Pyrénées/Trad.
    5. Là-haut sur la montagne, version du Vivarais/a
    6. Là-haut sur la montagne, version de Haute Savoie/a
    7. Là-haut sur la montagne, version du Haute Quercy
    8. Là-haut sur la montagne, version de Sologne/b
    9. Là-haut sur la montagne, version du Jura
    10. Là-haut sur la montagne, version d'Alsace
    11. Là-haut sur la montagne, version de Liège
    12. Là-haut sur la montagne, version du Hainaut/a
    13. Là-haut sur la montagne, version de Chession-Lorcé
    14. Là-haut sur la montagne, version du Hainaut/b
    15. Là-haut sur la montagne, version du Vivarais/b
    16. Là-haut sur la montagne, version du Bas Berry
    17. Là-haut sur la montagne, version de Bresse
    18. Là-haut sur la montagne, version de Franche-Comté
    19. Là-haut sur la montagne, version de Basses Pyrénées/Poueigh
    20. Là-haut sur la montagne, version de Sologne/b
    21. Là-haut sur la montagne, version de Rocroi
  17. Eugénie, les larmes aux yeux (Wanne), Folklore Stavelot-Malmedy Saint-Vith, t. XXXII, 1968, Famille et terroir, 5 p.
  18. Chansons traditionnelles — Mon pinson, c'est mes amours, Eugénie, les larmes aux yeux (Malmedy) , Folklore Stavelot-Malmedy Saint-Vith, t. XXXIII, 1969, 3 p.
  19. En Belgique romane : aspects régionaux de la danse en chaîne ouverte, Annales du Congrès de la Fédération Archéologique et Historique de Belgique, Malines, 1970, 12 p.
  20. L'Ardenne en chansons : I-L'ivrogne et l'hypocrite — II-Chansons de métiers, Folklore Stavelot-Malmedy Saint-Vith, t. XXXIV, 1970—t. XXXVI, 1972 [IIme partie (= suite du n° 15)], 21 p.
    1. I—Dis-moi, toi qui viens (variantes, couplets supplémentaires, analyse)
    2. I—Qui es-tu qui vas chantant
    3. II—Depuis mon jeune âge / Le compagnon
    4. II—À quatre heurs du matin / L'ouvrier carrier
    5. II—Haye ! Heui !
    6. Mon pinson, c'est mes amours [sa musique vient s'y ajouter suite à une erreur d'édition dans le n° 18]
  21. Lu marihâ — Lu djoweû d'violôgn, Folklore Stavelot-Malmedy Saint-Vith, t. XXXVII, 1973 — t. XXXIX, 1975, 19 p., + une carte des ménétriers de Haute-Amblève
    1. Dj' aveûs 'ne quatwazinne d'ånèyes / Li marihå
    2. Acorez, tote li djônèsses ! / Lu djoweû d'viologn
  22. Anciennes chansons de soldats en Wallonie de l'Est, Revue belge d'histoire militaire, n° XXI-4, décembre 1975, 46 p. (dont 12 pour les notations)
    1. Je suis né enfant
    2. Un jeun' soldat
    3. Embouchant ma trompette légère
    4. Nos vaisseaux sont près
    5. C'est demain le jour
    6. C'étaient trois jeunes garçons
    7. Je me suis engagé
    8. De bon matin, je me suis levé
    9. Du bon matin, je me suis levé
    10. En avant ! Un', deux !
    11. Soldat, quand tu partiras
    12. Quand les conscrits partiront
    13. Pour entrer au service du roi
    14. Pour aller au service du roi
    15. Garçons, fill's et femmes, divertissons-nous
    16. Garçons, fill's et femmes, réjouissons-nous
    17. J'ai bien resté dix-huit ans
    18. L'autre jour en m'y promenant
  23. Lès vèpes du Taverneûx + Tribolèdje, Folklore Stavelot-Malmedy Saint-Vith, t. XL, 1976, 6 p. + 5 p.
    1. I—A Tavèrneûx, gn'a one èclôs
    2. II—Lu Tribolèdje à Malmedy (Bing èt bong)
  24. Anciennes chansons d'amour dans la Wallonie de l'Est, Folklore Stavelot-Malmedy Saint-Vith, t. XLII, 1978, 19 p.
    1. C'est aujourd'hui le jour que Rosette
    2. Ah ! Si j'avais un mari
    3. Nous sommes de vingt à trente
    4. C'est aujourd'hui le jour ; allons sans plus tarder
    5. Quand je vais voir ma belle maîtresse
    6. Voici le temps qu'il me faut m'en aller (sans notation)
  25. Les origines de nos danses folkloriques, Les Cahiers du Folklore Wallon [Hainaut ? Binche (Théâtre? Musée?) Information à étayer]

Livres :

  1. L'enseignement de la musique au jardin d'enfants par le matériel didactique, le chant, le jeu instrumental et le rythme corporel, Éditeur Dup, Liège, 1950, 84 p.
  2. Chansonnier maternel, 75 chants, jeux et ballets pour leçons et fêtes aux jardins d'enfants et au premier degré primaire, Desoer, Liège, 1954 [réimpr., 1966], 80 p., couverture et illustrations de D. Renwa-Beaugard.
  3. Le Recueil de Danses manuscrit d’un ménétrier ardennais — Étude sur la danse en Ardennes Belges au XIXe siècle, Éd. Fasbender, Arlon, 1960, 141 p.

Danses :

  1. Danses populaires de Wallonie, fascicules 1 à 10 [7-10 avec Jenny Falize —née à Liège le 05 mars 1919, décédée en juin 2009], Commission Royale belge de Folklore, Bruxelles, 1962-1978 (avec accompagnement de piano)
  2. Danses populaires de Wallonie à trois voix pour flûtes à bec ou autres instruments mélodiques, Hermann Moeck Verlag, Celle, Allemagne, 1963, 11 p.

Compositions (dont une dizaine d'opérettes) :

  1. Coûr d'Amoûr, opéra-comique, paroles d'Armand Ledoux, 1927
  2. Hautefagne, pièce lyrique en trois actes, Impr. Bovy, Liège, 1937
  3. Poqwè n’av’ nin v’ni, pour voix solo et piano, [paroles (?) de Camille Gaspard, 1977 (?)
  4. Danses de Wallonie, Danses à travers le monde, N° 2 : En Wallonie, microsillon 33t (13 danses) + fichier Danses n° 2, Le Service National de la Jeunesse. Harmonisations par Rose Thisse-Derouette, orchestre composé de Mme Thisse, MM. Herzet et Leduc (violons), Cox (trompette), et Mareels (clarinette).

__________
* Ils sont tout deux présents à l'Assemblée générale de la Société Sambre-et-Meuse, éditrice du « Guetteur Wallon », le 18 février 1961, où Rose Thisse-Derouette, en présence de M. Thisse-Derouette, "préhistorien", prononce sa communication « Nos vieux joueurs de danse ardennais » parue dans le « Guetteur Wallon, 1960, n° 3 » et est signée du 6 août 1960. Il existe par ailleurs des recensions de fouilles d'un site omalien à Hollogne aux pierres, près de Flémalle, où son nom est présent à côté de celui de Jacques Thisse, préhistorien, cheville ouvrière de ces fouilles, et d'un Jacques Thisse qui pourrait être leur fils, tous trois trouvant leurs noms sous le titre de l'article.